Typologie : un outil sous forme de nuancier à destination des graphistes

travail de graphiste 
Si dans le travail de graphiste l’utilisation de nuanciers est souvent rattachée aux couleurs, le studio de design graphique parisien, Recto Verso, fondé en 2015 par Pierre-Yann Lallaizon, a eu l’idée géniale de proposer un nuancier de la typographie ! Un pantonier de la typo qui résonne comme un hommage au type design contemporain français.
designers graphiques
C’est donc sous la forme d’un nuancier que les designers graphiques proposent aux graphistes un outil aussi beau qu’utile pour mettre en exergue la pluralité du dessin de caractères en France. Au-delà de son aspect pratique, Typologie est une porte d’entrée pour mieux comprendre et connaître la création de polices à la française.
Avec ce nuancier, l’objectif des designers est aussi d’ouvrir les horizons de graphistes. Bien souvent, dès la formation en graphisme, les professionnels ont tendances à avoir leurs préférences et à se cantonner involontairement aux même typographies dans leurs créations. Un réflexe naturel, peut-être un peu de paresse, qui privent les créatifs de typographies originales, reflet de l’effervescence dans le monde des caractères contemporains français. « Dites au revoir au Garamond et autres Didot, et saluez le Sbire, le Garaje ou le Retiro » comme le dit Pierre-Yann Lallaizon.
un objet atypique
Les designers ont donc eu l’idée de retranscrire ces créations dans un objet atypique. Indissociable du monde du graphisme, le nuancier s’est imposé aux designers : il permet de faire matcher les polices entre elles et devient à la fois un outil de travail, un support créatif et un catalogue d’inspiration.

« Typologie introduit plus d’une centaine de pépites typographiques sur 130 pages, qu’elles soient curieuses, utiles, brutes, sensibles, lisibles, payantes ou en licence libre. Chaque page est dédiée à un caractère, dont elle détaille les caractéristiques et le dessin. Les polices sont classées en six grandes catégories afin de permettre une navigation fluide dans le nuancier et de comparer les caractères entre eux : serif, sans serif, display, handwriting, monospace et expressive. »
Philippe Apeloig - graphiste et typographe

Le nuancier est complété de deux essais, le premier de Philippe Apeloig - graphiste et typographe qui a notamment publié Chroniques graphiques (Tind éditions, 2016), Typorama (Les Arts Décoratifs/Thames & Hudson, 2013) et Enfants de Paris, 1939-1945 (Gallimard, 2018), et le second de Geoffrey Dorne - fondateur du blog Graphism, designer de formation qui mène un travail de fond en faveur d'un graphisme humain et impliqué.

Très belle, la couverture de l’objet, et notamment son lettering a été réalisée par Stéphane Lopes. Ce dernier, après avoir suivi une formation de graphiste s’est passionné pour le dessin de lettre, d'abord par la calligraphie puis dans le dessin à proprement parlé, le Lettering.

En dehors d’un objet superbe, ce nuancier typographique propose un contenu très riche et inspirant dont voici le détail :

  • Avant-propos, par Pierre-Yann Lallaizon, fondateur du Studio Recto Verso
  • Essai de Philippe Apeloig
  • Essai de Geoffrey Dorne
  • Typographies Serif
  • Typographies Sans Serif
  • Typographies Display
  • Typographies Monospace
  • Typographies Handwriting
  • Typographies Expressives
  • Les fonderies
Si vous souhaitez acquérir cet objet hybride entre le pantonier et le livre, qui vous sera aussi utile dans votre métier de graphiste que beau, vous pouvez visitez la page Kickstarter du projet.

Comme toujours, pour apprendre à manier les typographies dans vos projets, rien de mieux d’une formation de graphiste !