[TENDANCE] : Pour 2021, la couleur de l'année PANTONE est un duo !

PANTONE
C’est la première fois depuis 2016 que PANTONE, la firme célèbre pour son nuancier et l’invention de l'hexachromie, procédé de séparation des couleurs d'imprimerie bien connu des graphistes, a décidé d’accorder le titre de couleur de l’année à deux teintes plutôt qu’une ! Un signe fort qui pourrait s’expliquer par l’incertitude qu’a fait naître l’année 2020. Ultimate Gray (PANTONE 17-5104) et Illuminating (PANTONE 13-0647) sont le duo dynamique sélectionné cette année, un gris relativement clair et un jaune très lumineux.
Classic Blue 
En 2020, c’est le Classic Blue qui avait été retenu comme couleur de l’année. Une teinte qui devait inspirer la confiance et la sérénité… Avec du recul, on peut dire que ce ne sont pas réellement les premiers mots qui nous viennent à l’esprit à l’évocation de 2020 !
A croire que PANTONE a retenu la leçon est choisissant cette année deux couleurs complémentaires et qui traduisent bien l’incertitude qui plane autour de l’avenir. La sélection de deux couleurs est expliquée par notre besoin les uns des autres. L'union de ces deux couleurs différentes témoigne de la force et de l'optimisme qui résultent de l'unification de différents ingrédients.
unis
Utilisées ensemble, ces deux teintes témoignent de la façon dont nous nous sommes unis en tant qu'amis, famille et voisins pour renforcer nos communautés pendant la crise COVID-19. Elles évoquent l'importance de nos relations. Ici le gris a pour but d’évoquer la solidité, la stabilité, comme un socle de pierre. Il est complété par ce jaune vif, chaleureux et optimiste. Pour un graphiste, le mélange de ces deux couleurs, fera naître une combinaison synonyme de résilience et d'espoir, ce dont nous avons grandement besoin pour aborder 2021.
 
Le choix de PANTONE est donc d’apporter une touche d’espoir pour aborder l’année. Dans une approche plus critique sur le choix de ces couleurs de l’année, on pourrait se demander si cette couleur de l'année est censée être une prévision de ce qui est attendu pour l'année à venir, ou si elle est une sorte de réflexion anticipée de ce que nous connaissons déjà.
spéculer sur l’année passée
Ce dernier point est évidemment plus facile à évoquer, car il suffit de spéculer sur l’année passée. C’est sans doute cette prudence qui a poussé PANTONE à doubler sa couleur de l’année, ne prenant pas de risque et se voulant rassurant. Le gris, stable et serein pourrait aussi traduire la morosité ambiante de ces derniers mois. Le jaune quant à lui, est l’éclaircie que nous espérons tous pour l’année à venir. Ne sachant pas réellement de quoi l’avenir sera fait, PANTONE souffle donc le chaud et le froid.
Il ne faut pas oublier que le processus de sélection de la couleur de l’année commence souvent au moins deux ans avant l'année en question et que le risque de se tromper complètement est très fort, nous venons d’y assister en 2020.

En proposant ce jaune vif et joyeux et en ajoutant ce gris, c’est un peu comme si Pantone cherchait à couvrir ses arrières ! La présentation de ce duo, permet donc de parer à toutes éventualités. En conclusion, on pourrait dire que ce choix multiple pourrait être interprété comme l'annonce d'une année morose avec une note d’espoir : celle que le soleil brillera à nouveau…